Nous utilisons des cookies pour vous proposer des contenus adaptés à votre langue et à votre appareil (Nécessaire), pour vous présenter des contenus sélectionnés pour vous (Préférences), pour analyser les accès à notre site web (Statistiques) et pour pouvoir vous proposer nos meilleures offres spéciales sur d'autres sites web également (Marketing).

En cliquant sur "Tout accepter", vous acceptez l'utilisation de cookies. Vous pouvez sélectionner les cookies un par un et les accepter en cliquant sur "Enregistrer la configuration". Vous pouvez à tout moment modifier ou révoquer vos paramètres de cookies dans le pied de page sous "Paramètres de cookies". Vous trouverez des informations détaillées dans notre déclaration de protection des données.

Ces cookies sont nécessaires à la fonctionnalité de notre site web et ne peuvent pas être désactivés (par ex. SessionCookies).

Ces cookies nous aident à comprendre comment les visiteurs interagissent avec notre site web. Les informations sont collectées et analysées de manière anonyme. Selon l'outil, un ou plusieurs cookies du même fournisseur sont placés. Pour plus d'informations, veuillez consulter notre déclaration de confidentialité et celle du fournisseur concerné.

Nous utilisons des cookies afin de concevoir notre site web de manière optimale pour vous et de l'améliorer en permanence. Vous pouvez activer les cookies non nécessaires "Accepter tous" ou les cookies souhaités individuellement en cliquant sur "Configurer". Vous pouvez modifier vos paramètres de cookies à tout moment dans le pied de page sous "Paramètres de cookies". Vous trouverez de plus amples informations sur les cookies dans notre déclaration de protection des données.

Les micronutriments – utilisation basée sur les preuves dans la pratique du médecin de famille – 14e congrès médical

Après l’annulation du congrès médical 2020, nous avons cette année organisé l’événement en ligne. Nous avons donc diffusé en streaming depuis Rapperswil, en établissant des connexions live avec la Bavière et la Rhénanie-du-Nord-Westphalie.

Le Dr Peter Holzhauer, Oberaudorf (D), a montré comment soutenir les patients souffrant de cancers grâce aux micronutriments et le succès des traitements oncologiques du point de vue des médecins de famille. Il a non seulement exposé les micronutriments qui font
souvent défaut en raison des interactions ou d’un besoin accru (L-carnitine, sélénium, magnésium, vitamine D), mais aussi montré des données concernant l’utilisation de la L-carnitine pour la fatigue et la neuroprotection, ainsi que d’autres micronutriments pour réduire les
effets secondaires de la radiothérapie ou de la chimiothérapie.
Le Prof. Klaus Kisters, Herne (D), est un spécialiste de renom dans le domaine du magnésium. Lors de son exposé, il a renvoyé à de nombreuses études montrant l’intérêt d’une supplémentation en magnésium ou du fait d’éviter des concentrations sériques basses (tout en rehaussant le seuil de mesure du magnésium ionisé)
dans le traitement des maladies cardiovasculaires, du diabète de type 2, de l’ostéoporose et de nombreuses autres maladies non transmissibles. En raison de la nette réduction de la teneur en magnésium dans l’alimentation, une supplémentation est de plus en
plus souvent indiquée. Les informations physiopathologiques
sur le sujet ont fourni des explications claires sur les mécanismes d’action, que ce soit concernant l’absorption intestinale et la réabsorption rénale à travers les canaux spécifiques du Mg ou concernant son interaction avec le calcium dans la cellule musculaire
ou osseuse.


Le Dr Bernhard Hess, privat-docent, Zurich, a fait un tour d’horizon de la vitamine D. Il s’est longuement attardé sur les 85 % de la 25(OH)-vitamine D3 circulante, laquelle n’est pas transformée en calcitriol dans les reins mais dans d’autres tissus et est responsable
des effets extra-rénaux via les récepteurs de la vitamine D qui s’y expriment. En Suisse, environ 80 % de la population présente un déficit. Le Dr Hess a démontré dans ce cadre des associations épidémiologiques intéressantes, a indiqué le taux de vitamine D dans les populations d’études actuelles (étude VITAL et DOHealth)
et a souligné l’importance de taux adéquats de vitamine D, à savoir compris entre 75 et 110 nmol/l (30 à 43 ng/ml). Il recommande une dose journalière de 1000 à 2000 UI.


Dans son exposé sur le TDAH, le Dr Gregor Berger, privat-
docent, Zurich, a montré tout le poids de la souffrance des enfants touchés et donc l’importance d’une bonne collaboration entre les médecines traditionnelle et complémentaire afin de permettre aux enfants de bénéficier rapidement/pleinement du méthylphénidate,
mais aussi d’identifier les comorbidités et de les traiter. Toutes les options thérapeutiques doivent être exploitées pour atteindre cet objectif. Il existe une forte prédisposition génétique au TDAH. Les données relatives aux préparations d’oméga-3 contenant plus
d’EPA révèlent une taille d’effet de 0,31. Il peut également être judicieux d’éviter les colorants synthétiques dans le régime alimentaire (en présence d’intolérances alimentaires). Seule une faible proportion des adultes souffrant de TDAH est traitée.


Le Dr Philip Horsch, Wallisellen nous a informés sur les intolérances alimentaires du point de vue du diagnostic de laboratoire. Il a notamment expliqué les pathomécanismes inflammatoires chroniques primaires des réactions subcliniques médiées par l’IgG et la tolérance histaminique, et a exposé les outils diagnostiques actuellement disponibles dans la SIBO (small intestinal bacterial overgrowth). En cas d’IgG accrue et de
dominance de l’IgG4, il recommande une recherche ciblée de l’aliment déclencheur, lorsque les symptômes sont intenses, afin d’améliorer le succès du traitement du «Leaky Gut Syndrom» en le complétant par des régimes d’élimination. 

Somme toute, cet événement organisé avec le soutien amical de Burgerstein Vitamine, de Streuli Pharma AG et d’ortho-analytic AG restera dans les souvenirs comme une formation continue en ligne réussie. Nous espérons toutefois pouvoir revenir à une formule en
présentiel à Brunnen (SZ) à l’occasion du 15e congrès qui aura lieu le 25 juin 2022.

Autres articles