Nous utilisons des cookies pour vous proposer des contenus adaptés à votre langue et à votre appareil (Nécessaire), pour vous présenter des contenus sélectionnés pour vous (Préférences), pour analyser les accès à notre site web (Statistiques) et pour pouvoir vous proposer nos meilleures offres spéciales sur d'autres sites web également (Marketing).

En cliquant sur "Tout accepter", vous acceptez l'utilisation de cookies. Vous pouvez sélectionner les cookies un par un et les accepter en cliquant sur "Enregistrer la configuration". Vous pouvez à tout moment modifier ou révoquer vos paramètres de cookies dans le pied de page sous "Paramètres de cookies". Vous trouverez des informations détaillées dans notre déclaration de protection des données.

Ces cookies sont nécessaires à la fonctionnalité de notre site web et ne peuvent pas être désactivés (par ex. SessionCookies).

Ces cookies nous aident à comprendre comment les visiteurs interagissent avec notre site web. Les informations sont collectées et analysées de manière anonyme. Selon l'outil, un ou plusieurs cookies du même fournisseur sont placés. Pour plus d'informations, veuillez consulter notre déclaration de confidentialité et celle du fournisseur concerné.

Nous utilisons des cookies afin de concevoir notre site web de manière optimale pour vous et de l'améliorer en permanence. Vous pouvez activer les cookies non nécessaires "Accepter tous" ou les cookies souhaités individuellement en cliquant sur "Configurer". Vous pouvez modifier vos paramètres de cookies à tout moment dans le pied de page sous "Paramètres de cookies". Vous trouverez de plus amples informations sur les cookies dans notre déclaration de protection des données.

Le manganèse: un oligoélément cofacteur de nombreuses fonctions métaboliques importantes

Mot manganèse dans une loupe sur fond bleu

Contenu

Absorption, Transport et Concurrence

Le manganèse est absorbé dans l’intestin grêle, le plus souvent par un système de transport actif et, lorsqu’il est présent en grande quantité, éventuellement aussi par diffusion passive. Dans le sang, la plus grande partie du manganèse se lie à la transferrine, à l’albumine et à l’alpha-2-macroglobuline plasmatique. Il existe donc dans une certaine mesure une situation de concurrence avec le fer, tant au niveau de l’absorption dans l’intestin grêle qu’au niveau du transport dans le sang (transferrine). Il faut en tenir compte avant tout en cas d’apport en fer élevé de longue durée ou de statut en fer élevé.

Dans des essais sur l’animal, on a observé que l’administration de manganèse accroissait la densité osseuse ainsi que le renouvellement osseux. En association avec du zinc et du cuivre, le manganèse a permis de réduire la perte de masse osseuse chez la femme ménopausée. Toutefois, il n’apparaît pas ici clairement quelle part de l’effet est attribuable au manganèse seul.

Indications

Le manganèse est rarement employé en monopréparation. Les produits disponibles dans le commerce apportent généralement 1 à 3 µg de manganèse par jour. Il est généralement utilisé dans des préparations d’oligoéléments multivitaminées, dans des produits contenant différents minéraux, dans des mélanges visant à réguler l’équilibre acido-basique, dans des préparations destinées à soutenir le métabolisme osseux et cartilagineux, à guérir les plaies ou encore dans des mélanges antioxydants. 

  • Métabolisme osseux, ostéoporose

Le manganèse est nécessaire à la biosynthèse des protéoglycanes dans le tissu osseux et conjonctif. C’est en outre un cofacteur de différentes enzymes dans la matrice osseuse.

  • Métabolisme cartilagineux, arthrose

Le manganèse inhibe la formation de ce que l’on appelle les métalloprotéases matricielles, des enzymes susceptibles de détruire le tissu cartilagineux extracellulaire. Ces enzymes sont synthétisées en quantité accrue en cas d’arthrose.

  • Dans des préparations antioxydantes

Le manganèse est rarement employé seul en tant qu’antioxydant, il l’est plutôt au sein de complexes antioxydants. Les membranes mitochondriales sont ainsi protégées contre les radicaux libres avec l’aide de la superoxyde dismutase à manganèse (MnSOD).

  • Allergies, asthme

Les enzymes contenant du manganèse sont des cofacteurs de dégradation de l’histamine. Les personnes allergiques ou asthmatiques présentent souvent un statut en manganèse inférieur à la normale. Il semble qu’une carence en manganèse favorise la fréquence des allergies.

  • Cicatrisation

Le manganèse est nécessaire à la synthèse de la proline, un acide aminé qui contribue à la synthèse du collagène. De même, les glycosaminoglycanes, importants pour la cicatrisation, sont formés par des enzymes manganèse-dépendantes.

  • Carence en manganèse, interactions médicamenteuses

Lorsque des examens de laboratoire mettent en évidence une carence en manganèse, il est possible d’en administrer. Le manganèse se mesure de préférence dans le sang total. On sait que certains médicaments sont susceptibles d’entraîner une carence en manganèse. C’est le cas par exemple de ceux contenant des œstrogènes et de la réserpine (antihypertenseur). De même, l’acide phytique présent dans les céréales diminue l’absorption du manganèse.

Tableau des apports recommandés chez l’adulte

Toxicologie, Surdosages

Les cas connus d’intoxication au manganèse ont presque toujours eu lieu dans les secteurs de l’industrie de transformation des métaux et de l’industrie minière. Des cas de troubles de type maladie de Parkinson, de démence, de difficultés d’apprentissage, de psychose, de maux de tête et d’hypertension ont notamment été décrits.

Bibliographie:

Manganese, Fact Sheet for Health Professionals, National Institutes of Health (NIH). https://ods.od.nih.gov/factsheets/Manganese-HealthProfessional/ Zugriff 27.10.2020.