Nous utilisons des cookies pour vous proposer des contenus adaptés à votre langue et à votre appareil (Nécessaire), pour vous présenter des contenus sélectionnés pour vous (Préférences), pour analyser les accès à notre site web (Statistiques) et pour pouvoir vous proposer nos meilleures offres spéciales sur d'autres sites web également (Marketing).

En cliquant sur "Tout accepter", vous acceptez l'utilisation de cookies. Vous pouvez sélectionner les cookies un par un et les accepter en cliquant sur "Enregistrer la configuration". Vous pouvez à tout moment modifier ou révoquer vos paramètres de cookies dans le pied de page sous "Paramètres de cookies". Vous trouverez des informations détaillées dans notre déclaration de protection des données.

Ces cookies sont nécessaires à la fonctionnalité de notre site web et ne peuvent pas être désactivés (par ex. SessionCookies).

Ces cookies nous aident à comprendre comment les visiteurs interagissent avec notre site web. Les informations sont collectées et analysées de manière anonyme. Selon l'outil, un ou plusieurs cookies du même fournisseur sont placés. Pour plus d'informations, veuillez consulter notre déclaration de confidentialité et celle du fournisseur concerné.

Nous utilisons des cookies afin de concevoir notre site web de manière optimale pour vous et de l'améliorer en permanence. Vous pouvez activer les cookies non nécessaires "Accepter tous" ou les cookies souhaités individuellement en cliquant sur "Configurer". Vous pouvez modifier vos paramètres de cookies à tout moment dans le pied de page sous "Paramètres de cookies". Vous trouverez de plus amples informations sur les cookies dans notre déclaration de protection des données.

La spiruline, une microalgue polyvalente

Spirulina als Pulver und Tablette auf einem weissen Löffel

Contenu

La spiruline, une petite algue avec une haute teneur en nutriments?

La spiruline est en fait un genre de cyanobactéries qu’on appelait aussi souvent algues bleues et qui font partie des organismes vivants les plus anciens sur Terre. Elles n’atteignent pas plus d’un demi-millimètre de long, c’est pourquoi on les classe parmi les microalgues. Cet organisme pluricellulaire se développe dans les lacs salés alcalins, mais aussi en eau douce. Source appréciée de nutriments sous forme de poudre ou de comprimés, cette algue est cultivée dans de grandes exploitations d’aquaculture en eau douce, de préférence avec une exposition intensive aux ultraviolets naturels (p. ex. à proximité de l’équateur), ce qui lui garantit une haute teneur en antioxydants, notamment en phycocyanine, un pigment bleu.

Colonie d’algues bleues dans une boîte de Petri

La spiruline à l’épreuve des faits

Touches d’une ancienne machine à écrire avec les lettres du mot «facts» se détachant sur un fond blanc avec leur ombre

La spiruline est souvent appelée «l’algue miracle» ou classée parmi les superaliments et différentes affirmations circulent à son sujet, que nous souhaitons soumettre brièvement à l’épreuve des faits:

Affirmation n° 1: la spiruline est une précieuse source de protéines

Fakt: La teneur de 60 à 70% est certes très élevée, mais la quantité de protéines que des préparations aux algues comme la spiruline apportent est insignifiante par rapport aux besoins journaliers.

Affirmation n° 2: la spiruline est une bonne source de vitamine B12

Fakt: Selon des tests de laboratoire, la spiruline contient effectivement beaucoup de vitamine B12, mais il s’agit en fait uniquement de substances analogues de la vitamine B12. Ces pseudoformes sont à 80% non assimilables par l’organisme humain, autrement dit biologiquement inactives.

Affirmation n° 3: en tant qu’algue, la spiruline contient beaucoup d’iode et n’est donc pas indiquée chez certaines personnes

Fakt: Comme l’algue est cultivée en eau douce, elle ne contient pratiquement pas d’iode, contrairement aux algues qui se développent exclusivement en eau salée.

Les effets positifs de la spiruline sur la santé sont de mieux en mieux étayés par des preuves scientifiques

Hormis ces quelques affirmations pas toujours justifiées, de nombreux effets positifs attribués à la spiruline sont de mieux en mieux établis par la science. Ces dernières années, plusieurs méta-analyses évaluant l’influence de la spiruline sur le syndrome métabolique (taux de lipides sanguins, glycémie, tension artérielle, surpoids) ont ainsi été publiées.

Représentation graphique de l’action de la spiruline sur les paramètres du syndrome métabolique
Mécanismes d’action de la spiruline actuellement à l’étude (adapté de Moradi et al. 20194)

Amélioration des concentrations de lipides sanguins et de la glycémie par la spiruline

Une nouvelle méta-analyse regroupant 8 études menées chez des diabétiques de type 2 (N = 334) a montré que la spiruline faisait baisser significativement le taux de cholestérol total (−18,47 mg/dl), et les taux de LDL (−20,04 mg/dl) et de triglycérides (−30,99 mg/dl) tout en augmentant significativement le taux de HDL (4,18 mg/dl). Une méta-analyse de 2018 parvenait au même résultat et l’effet était particulièrement manifeste avec des doses supérieures ou égales à 2 g et quand la durée de supplémentation était d’au moins 12 semaines. Les deux méta-analyses ont également mis en évidence une baisse significative de la glycémie à jeun (−17,88 mg/dl ou −5,01 mg/dl).1, 2

La supplémentation en spiruline peut significativement faire baisser la tension artérielle

Une méta-analyse de 2021 regroupant 5 études qui incluaient 224 patients (principalement atteints de diabète et/ou d’hypertension) a évalué l’effet de la spiruline sur la tension artérielle. La dose utilisée variait entre 1 et 8 g pendant 2 à 12 semaines. La supplémentation a réduit significativement la tension systolique (−4,59 mmHg) tout comme la tension diastolique (−7,02 mmHg). C’est la sous-population de patients hypertendus qui en a le plus bénéficié.3

Une médecin mesurant la tension artérielle au bras de son patient

Spiruline et réduction de poids

Une équipe de chercheurs a voulu savoir si la spiruline pouvait aider des personnes en surpoids à perdre du poids. La méta-analyse correspondante regroupe 12 études incluant 653 sujets. En moyenne, en 12 semaines, le groupe prenant la spiruline a perdu environ 1,85 kg de plus et 1 cm de plus de tour de hanches que le groupe placebo. Là encore, cet effet était particulièrement notable à des doses supérieures ou égales à 2 g et en cas de prise pendant au moins 12 semaines.5

CONCLUSION: la spiruline présente des effets intéressants pour soutenir le traitement du syndrome métabolique

Si certains avantages présumés de la spiruline ne sont pas vérifiés, des méta-analyses récentes établissent son action positive claire sur les taux de lipides sanguins, la tension artérielle, la glycémie et le poids et font de la spiruline une option thérapeutique complémentaire intéressante.

Références

1Hatami E et al. The effect of spirulina on type 2 diabetes: a systematic review and meta-analysis. J Diabetes Metab Disord 2021;20(1):883-892.

2Huang H et al. Quantifying the effects of spirulina supplementation on plasma lipid and glucose concentrations, body weight, and blood pressure. Diabetes Metab Syndr Obes 2018;11:729-742.

3Machowiec P et al. Effect of Spirulina Supplementation on Systolic and Diastolic Blood Pressure: Systematic Review and Meta-Analysis of Randomized Controlled Trials. Nutrients 2021;13(9):3054.

4Moradi S et al. Effects of Spirulina supplementation on obesity: a systematic review and meta-analysis of randomized clinical trials. Compl Ther Med 2019;47:102211.

5Zarezadeh M et al. Spirulina supplementation and anthropometric indices: A systematic review and meta-analysis of controlled clinical trials. Phytother Res 2021;35(2):577-586.

Autres articles

L’astaxanthine, un antioxydant puissant et polyvalent

Continuer la lecture

Curcuma: mécanismes d’action et indications

Continuer la lecture

L’extrait de café vert réduit les facteurs de risque de syndrome métabolique

07.04.2021
Continuer la lecture

Les apports en micronutriments de la population suisse sont-ils satisfaisants?

01.01.1970
Continuer la lecture