Diese Webseite verwendet Cookies

Wir verwenden Cookies, um Ihnen die richtigen Inhalte für Ihre Sprache und Geräte anzuzeigen (Notwendig), für Sie ausgewählte Inhalte zu präsentieren (Präferenzen), die Zugriffe auf unsere Website zu analysieren (Statistiken) und Ihnen auch auf anderen Websites unsere besten Sonderangebote unterbreiten zu dürfen (Marketing).

Mit Klick auf „AKZEPTIEREN“ willigen Sie in die Verwendung von Cookies ein. Sie können Ihre Cookie-Einstellungen jederzeit in der Fußzeile unter "Cookie-Einstellungen" ändern oder widerrufen. Detaillierte Informationen finden Sie in unserer Datenschutzerklärung.

Cookies helfen uns bei der Bereitstellung unserer Dienste. Durch die Nutzung unserer Dienste erklären Sie sich damit einverstanden, dass wir Cookies setzen. Mehr erfahren.

Niacine

Loupe focalisée sur le mot Niacine

La niacine, également appelée vitamine B3, est présente sous deux formes dans les aliments et les suppléments: l’acide nicotinique et le nicotinamide. Ces deux formes peuvent être transformées dans l’organisme en niacine, la forme active.

Contenu

Bon à savoir à propos de la niacine

  • Sous la forme des nucléotides NAD/NADH et NADP/NADPH, la niacine participe aux réactions métaboliques de toutes les cellules de l’organisme
  • Les besoins quotidiens en niacine sont de 14 à 16 mg pour les hommes et de 11 à 13 mg pour les femmes
  • La niacine est relativement stable à la chaleur lors de la cuisson et du stockage, mais elle est lessivée par l’eau de cuisson
  • Les signes de carence peuvent se développer en 2 à 4 semaines, mais ils ne sont pas très fréquents en Suisse

Les fonctions de la vitamine dans l’organisme

Effet antioxydant et anti-inflammatoire
Par son action antioxydante, la niacine joue un rôle particulièrement important dans le foie.

Métabolisme du cholestérol
Sous la forme de l’acide nicotinique, la niacine fait baisser différents paramètres de la lipémie, notamment le cholestérol total et le cholestérol LDL. Elle élève en outre le niveau du cholestérol HDL (le « bon » cholestérol protecteur).

Métabolisme cellulaire
La niacine est nécessaire au fonctionnement de plus de 200 enzymes (déshydrogénases) dans tout le corps. Elle participe à la biosynthèse de composés tels que les acides gras et les stéroïdes. Elle est indispensable à la respiration cellulaire et à la production d’énergie. Enfin, elle est essentielle au bon état de la peau et des tissus musculaires.

Indications de la niacine

  • Artériosclérose
    L’acide nicotinique (mais pas le niacinamide) peut améliorer le ratio des acides gras sanguins en faisant baisser les triglycérides (de 25% environ) et le cholestérol LDL (d’environ 10%) et monter le cholestérol HDL (de 20-30%).
  • Arthrose
    Le niacinamide (entre 1000 et 3000 mg par jour) peut améliorer la mobilité articulaire en cas d’arthrose.
  • Psychiatrie
    La prise au long cours de niacinamide à forte dose peut aider en cas de dépression et de schizophrénie, seule ou en association avec un traitement médical classique et d’autres nutriments ciblés.

Les symptômes de la carence en niacine

  • Peau: rougeur, desquamation, induration des zones de peau exposées au soleil comme les coudes, les genoux, la nuque, le dos des mains, les avant-bras
  • Bouche et lèvre: langue gonflée, enflammée et douloureuse, lèvres gercées
  • Système nerveux: anxiété, fatigue, irritabilité, maux de tête, insomnies, fluctuations émotionnelles, psychose, hallucinations, dépressions, schizophrénie
  • Appareil digestif: diminution de la production d’acides digestifs, perte d’appétit, dilatation et gonflement de l’estomac, ballonnements, vomissements et diarrhées

Peut-on surdoser la niacine?

À dose thérapeutique (entre 0,5 et 3 g), l’acide nicotinique (mais pas le niacinamide) peut provoquer divers effets secondaires: dilatation des capillaires, entraînant des fourmillements et une rougeur de la peau («flush»), baisse de la tension artérielle associée à des vertiges, élévation du taux sanguin d’acide urique, troubles de la fonction hépatique et élévation de la glycémie. Ces effets secondaires peuvent être atténués par la prise concomitante d’inositol et diminuent en général quand le corps s’accoutume à l’acide nicotinique. Selon des études récentes, la niacine à haute dose (entre 1 et 3 g/jour) peut provoquer une élévation du taux d’homocystéine. Des doses de niacine supérieures à 1 g ne doivent donc être prises que sur avis médical et associées à un complexe de vitamines B.

La niacine dans les aliments (pour 100 g)

Foie de veau 14 mg
Arachides 14 mg
Thon 10.5 mg
Blanc de poulet    10.5 mg
Champignons de Paris 4.7 mg