Diese Webseite verwendet Cookies

Wir verwenden Cookies, um Ihnen die richtigen Inhalte für Ihre Sprache und Geräte anzuzeigen (Notwendig), für Sie ausgewählte Inhalte zu präsentieren (Präferenzen), die Zugriffe auf unsere Website zu analysieren (Statistiken) und Ihnen auch auf anderen Websites unsere besten Sonderangebote unterbreiten zu dürfen (Marketing).

Mit Klick auf „AKZEPTIEREN“ willigen Sie in die Verwendung von Cookies ein. Sie können Ihre Cookie-Einstellungen jederzeit in der Fußzeile unter "Cookie-Einstellungen" ändern oder widerrufen. Detaillierte Informationen finden Sie in unserer Datenschutzerklärung.

Cookies helfen uns bei der Bereitstellung unserer Dienste. Durch die Nutzung unserer Dienste erklären Sie sich damit einverstanden, dass wir Cookies setzen. Mehr erfahren.

Infertilité masculine: la coenzyme Q10 améliore la qualité des spermatozoides

Spermatozoïdes et ovule humains

Contenu

Causes de d’infertilité chez les hommes

En Europe, environ 15 % des couples ne parviennent pas à avoir d’enfants. Dans près de 50 % des cas, cela s’explique par une mauvaise qualité des spermatozoïdes. Dans 25 % des cas, aucune cause n’est identifiée: on parle alors d’infertilité idiopathique.1

Le stress oxydatif – un important facteur d’infertilité

Le stress oxydatif (SO) est décrit comme l’un des principaux facteurs à l’origine de l’infertilité masculine idiopathique. Le SO résulte d’un excès de radicaux libres et d’espèces réactives de l’oxygène (ERO) dans le liquide séminal. Cet excès augmente la peroxydation lipidique, ce qui endommage les membranes plasmatiques des spermatozoïdes. Les études ont également montré que les ERO provoquaient des ruptures des brins d’ADN dans les spermatozoïdes, lesquelles sont significativement plus fréquentes chez les hommes infertiles que chez les patients témoins sains.

Pour cette raison, des antioxydants tels que la coenzyme Q10 sont très souvent utilisés pour améliorer la qualité de la semence. La coenzyme Q10 est présente dans presque toutes les cellules, et notamment en concentration élevée dans les mitochondries des  spermatozoïdes. Une série d’études a déjà montré qu’une supplémentation en coenzyme Q10 augmentait de manière significative la mobilité et le nombre des spermatozoïdes. Enfin, des données révèlent que la coenzyme Q10 améliore la fragmentation de l’ADN spermatique (SDF, pour sperm DNA fragmentation), une mesure des ruptures ou altérations du matériel génétique des spermatozoïdes.1

Les études le montrent: la coenzyme Q10 améliore la qualité des spermatozoïdes

Dans une récente étude cas-témoins, 65 hommes présentant une infertilité idiopathique

ont reçu 200 mg de coenzyme Q10.2 Quarante hommes sains ont servi de témoins. La qualité des spermatozoïdes et les marqueurs du stress oxydatif ont été évalués au début de l’étude et après 3 mois. Conformément aux attentes, la concentration et la motilité des spermatozoïdes étaient significativement inférieures dans le groupe d’intervention, par rapport au groupe témoin. Après 12 semaines, la qualité du sperme s’était significativement améliorée dans le groupe d’intervention et ce, aussi bien en termes de densité que de mobilité des spermatozoïdes. La concentration en Q10, la capacité antioxydante totale et le taux de glutathion peroxydase dans les spermatozoïdes étaient également significativement supérieurs à ceux constatés au début de l’étude, tandis que les ERO et la fragmentation de l’ADN des spermatozoïdes étaient au contraire significativement réduites.

De nouveaux résultats confirment l’action de la coenzyme Q10

Le même groupe de recherche a ensuite administré à 50 autres hommes présentant une infertilité idiopathique 200 mg de coenzyme Q10 pendant trois mois.3 Les chercheurs ont analysé la qualité des spermatozoïdes, les marqueurs du stress oxydatif et le statut hormonal (hormone folliculo-stimulante, FSH; hormone lutéinisante, LH; prolactine, testostérone). Cinquante hommes sains ont à nouveau été inclus comme témoins. Comme l’indiquait déjà la première étude, la Q10 a amélioré la concentration et la motilité des spermatozoïdes. La supplémentation a également entraîné une amélioration des marqueurs du stress oxydatif et de la SDF, ainsi qu’une augmentation du taux de Q10 dans le sperme. Au début de l’étude, les taux de FSH, de LH et de prolactine étaient significativement plus élevés chez les patients que chez les hommes sains. La Q10 a entraîné une amélioration du statut des hormones reproductives par une réduction des concentrations de FSH et de LH par rapport aux valeurs initiales. Étant donné que les hormones stéroïdiennes FSH et LH et la Q10 partagent une même voie biosynthétique, on suppose une influence de la Q10 sur l’axe hypothalamo-hypophysaire-gonadique.

Conclusion

Ces résultats confirment les conclusions précédentes, à savoir qu’une supplémentation en coenzyme Q10 peut améliorer de manière cliniquement significative les paramètres des spermatozoïdes en réduisant le SO et ses effets délétères sur les spermatozoïdes. La Q10 offre donc une option thérapeutique intéressante dans le traitement de l’infertilité idiopathique chez l’homme.

Littérature

1 Alahmar AT et al. Coenzyme Q10, oxidative stress, and male infertility: A review. Clin Exp Reprod Med 2021;48(2):97–104.

 2 Alahmar AT et al. Coenzyme Q10 improves sperm parameters, oxidative stress markers and sperm DNA fragmentation in infertile patients with idiopathic oligoasthenozoospermia. World J Mens Health 2021;39:346–51.

3 Alahmar AT et al. Coenzyme Q10, oxidative stress markers, and sperm DNA damage in men with idiopathic oligoasthenoteratospermia. Clin Exp Reprod Med 2021;48(2):150–155.