Calcium pendant la grossesse: l’importance d’un apport suffisant

Une femme enceinte câline un enfant plus grand dans un lit

Contenu

Les conséquences potentielles d’un apport insuffisant en calcium pour la mère et l’enfant

Des apports suffisants en calcium pendant la grossesse sont essentiels pour la santé de la mère et de l’enfant. Les conséquences potentielles d’un apport insuffisant en calcium pour l’enfant sont notamment:1

  • une limitation de la croissance intra-utérine,
  • un faible poids de naissance,
  • une mauvaise minéralisation osseuse.

Pour la mère il existe également un risque

  • d’hypertension artérielle et de pré-éclampsie.

Un apport en calcium souvent insuffisant chez la femme enceinte

Jusqu’à ce jour, peu d’enquêtes se sont intéressées aux apports en calcium pendant la grossesse. Une étude de cohorte néerlandaise incluant 2477 femmes enceintes entre la 8e et la 16e semaine de grossesse les a interrogées à l’aide d’un questionnaire en ligne sur leur santé, leur alimentation et leur prise de compléments alimentaires contenant du calcium.2

Résultats

Selon les données recueillies, les apports moyens en calcium étaient de 886 mg (611 à 1213 mg) par jour.

Chez 42% des femmes, les apports totaux en calcium étaient inférieurs au besoin moyen estimatif (BME) de 800 mg par jour, et 60% n’atteignaient pas les apports recommandés aux Pays-Bas, à savoir 1000 mg de calcium par jour, qui correspondent également aux recommandations DACH pour les femmes enceintes et allaitantes.

Infographie indiquant les apports en calcium recommandés pendant la grossesse
BME = quantité absorbée d’un nutriment avec laquelle le risque d’un apport insuffisant est de 50% dans un groupe de population moyen.

Les femmes qui participaient à l’étude consommaient du calcium principalement dans leur alimentation. Par ce biais, 50% d’entre elles n’atteignaient pas le BME de 800 mg par jour, même si 16% des femmes de ce groupe prenaient également un complément alimentaire contenant du calcium.

Avant la grossesse, la proportion de femmes qui prenaient un complément multivitamine spécifiquement formulé pour la grossesse était de 29%, après 8 semaines de grossesse elle passait à 61%. La majorité de ces compléments contenaient du calcium, mais pas tous.

À RETENIR

Les femmes enceintes prenant des compléments alimentaires étaient certes nombreuses, mais la plupart des préparations ne contenaient pas suffisamment de calcium pour compenser les apports alimentaires insuffisants. Compte tenu de l’importance d’un apport en calcium adéquat pendant la grossesse, aussi bien pour la femme enceinte que pour le fœtus, il est vivement recommandé de garantir des apports appropriés via l’alimentation, une eau minérale riche en calcium et/ou une supplémentation. Cela est d’autant plus important au dernier trimestre de la grossesse, où se fait la majeure partie de la construction osseuse chez le fœtus et, par conséquent, période où les besoins en calcium de la femme enceinte augmentent considérablement.

Littérature

1 Hofmeyr GJ et al. Calcium supplementation during pregnancy for preventing hypertensive disorders and related problems. Cochrane Database Syst Rev 2018;10:CD001059. doi: 10.1002/14651858.CD001059.pub5.

2 Willemse JPMM et al. Calcium intake from diet and supplement use during early pregnancy: the Expect study I. Eur J Nutr 2020;59(1):167–174.