Diese Webseite verwendet Cookies

Wir verwenden Cookies, um Ihnen die richtigen Inhalte für Ihre Sprache und Geräte anzuzeigen (Notwendig), für Sie ausgewählte Inhalte zu präsentieren (Präferenzen), die Zugriffe auf unsere Website zu analysieren (Statistiken) und Ihnen auch auf anderen Websites unsere besten Sonderangebote unterbreiten zu dürfen (Marketing).

Mit Klick auf „AKZEPTIEREN“ willigen Sie in die Verwendung von Cookies ein. Sie können Ihre Cookie-Einstellungen jederzeit in der Fußzeile unter "Cookie-Einstellungen" ändern oder widerrufen. Detaillierte Informationen finden Sie in unserer Datenschutzerklärung.

Cookies helfen uns bei der Bereitstellung unserer Dienste. Durch die Nutzung unserer Dienste erklären Sie sich damit einverstanden, dass wir Cookies setzen. Mehr erfahren.

Vitamine D

Loupe focalisée sur le mot vitamine D

La vitamine D remplit des fonctions importantes dans notre organisme, telles que la formation des os et des dents, ou le renforcement du système immunitaire. La vitamine D peut être absorbée en faibles quantités dans l’alimentation, mais elle se forme principalement sous l’action des rayons solaires sur la peau. Pour cette raison, on l’appelle souvent la «vitamine du soleil». Une carence se manifeste par une plus grande sensibilité aux infections ou une densité osseuse réduite.

Contenu

Bon à savoir à propos de la vitamine D

  • Les besoins journaliers en vitamine D sont d’environ 20 µg.
  • Il est presque impossible de combler les besoins journaliers par l’alimentation.
  • La peau peut produire de la vitamine D sous l’action des rayons solaires.
  • La vitamine D est une hormone.
  • La quantité de vitamine D est exprimée en microgrammes (μg) ou en unités internationales (UI): 1 μg correspond à 40 UI, donc 20 μg = 800 UI, par exemple.
  • La vitamine D est une vitamine liposoluble.

Pourquoi la vitamine D est-elle si importante pour l’organisme?

Régulation des gènes et développement cellulaire
Presque toutes les cellules de notre organisme contiennent des récepteurs de la vitamine D. Cette dernière, qui est en fait une hormone, se lie à ces récepteurs. C’est ainsi qu’elle régule la production de protéines, d’enzymes et de neurotransmetteurs dans l’organisme. Elle est également impliquée dans la maturation des cellules et la différenciation cellulaire (processus définissant la fonction ultérieure de chaque cellule).

Système immunitaire et inflammations
La vitamine D inhibe la production d’un messager du système immunitaire (le TNF-α). Ce messager intervient dans de nombreux processus inflammatoires. La vitamine D réduit également d’autres paramètres inflammatoires tels que la protéine C-réactive ou l’interleukine-6.

Par ailleurs, la vitamine D est nécessaire à la formation des cellules tueuses naturelles, qui sont capables d’identifier et de détruire les cellules infectées par des virus. Enfin, la vitamine D régule la réponse du système immunitaire aux organismes ou substances étrangers.

Os et dents
La vitamine D est indispensable à la formation normale des os. Elle augmente l’absorption de calcium dans l’alimentation et favorise le dépôt de calcium (et d’autres micronutriments) dans les os. Il en va de même pour les dents.

La vitamine D est également impliquée dans le métabolisme nerveux et exerce une fonction protectrice sur le système cardiovasculaire.

Dans quels cas la vitamine D apporte-t-elle un bénéfice?

  • Asthme
    La vitamine D peut réduire la fréquence des crises d’asthme.
    Posologie: 20 à 100 μg/jour
  • Refroidissement, infections respiratoires
    La vitamine D peut être utilisée dans la prévention des refroidissements. En particulier l’hiver, quand la production endogène est réduite, il est d’autant plus important de veiller à éviter toute carence. La vitamine D peut également aider dans les infections aiguës.
    Posologie: 10 à 100 μg/jour
  • Dysfonction érectile/fertilité
    Les symptômes et le taux de testostérone ont pu être améliorés en l’espace d’un an.
    Posologie: 15 mg pendant 2 ou 3 mois
  • Dépression
    La vitamine D améliore l’effet des antidépresseurs.
    Posologie: 50 à 100 μg/jour
  • Ostéoporose/fréquence des chutes
    L’administration de vitamine D peut contribuer à réduire les fractures de la hanche et la fréquence des chutes.
    Posologie: 20 μg/jour
  • Syndrome prémenstruel
    La vitamine D peut réduire les sautes d’humeur chez les femmes souffrant de syndrome prémenstruel.
    Posologie: 500 μg toutes les 2 semaines
  • Force musculaire
    L’administration de vitamine D améliore la force musculaire à tout âge.
    Posologie: 100 μg/jour
  • Crampes menstruelles
    La vitamine D peut permettre de réduire l’intensité des douleurs et donc le recours aux analgésiques, mais uniquement en présence d’une carence en vitamine D.
    Posologie: 175 μg/jour pendant 8 semaines.

Autres indications de la vitamine D:

  • Inflammations
  • Infections des voies urinaires
  • Cancers
  • Alzheimer
  • Fatigue
  • Névrodermite

Quels peuvent être les symptômes d’une carence en vitamine D?

  • Irritabilité, humeur dépressive
  • Sensibilité aux infections
  • Mauvaise qualité du sommeil
  • Fractures, faible densité osseuse
  • Capacité de mémoire réduite, démence
  • Sécheresse oculaire, déficience auditive
  • Rétraction de la gencive, lésions dentaires

L’absorption et la production de vitamine D dans l’organisme

Le terme «vitamine D» désigne un groupe de composés apparentés: d’une part la vitamine D3 (cholécalciférol), qui est produite dans la peau sous l’effet des rayons solaires et absorbée lors de la consommation de certains aliments d’origine animale ou enrichis ou encore de suppléments; d’autre part la vitamine D2 (ergocalciférol) produite par des végétaux et certains champignons, et qui peut également être absorbée via la nourriture. Grâce à son origine végétale, elle convient également aux végans. Toutefois, notre organisme assimile moins bien la vitamine D2.

Les deux formes (D2 et D3) sont transformées en forme active (calcitriol) par le foie puis le rein après leur absorption ou leur synthèse dans la peau.

Facteurs influençant la production de vitamine D

Sous nos latitudes, l’intensité solaire et la durée d’ensoleillement sont limitées. En particulier l’hiver, quand la peau est en plus recouverte de vêtements, le risque de carence en vitamine D est accru. L’utilisation intensive de crème solaire ne permet pas non plus la production de vitamine D. La supplémentation est donc judicieuse toute l’année afin d’éviter la carence et ses conséquences.

Un surdosage de vitamine D est-il possible?

Chez l’adulte, les doses toxiques chroniques sont de 25 à 75 μg (1000 à 3000 UI) de vitamine D/7 kg de poids corporel/jour, c’est-à-dire largement supérieures aux doses thérapeutiques normales. L’administration à long terme de > 100 μg (4000 UI) de vitamine D/jour chez l’enfant peut entraîner des taux élevés de calcium dans le sang (hypercalcémie).

Quelles sont les personnes à risque accru de carence en vitamine D?

Les personnes âgées sont exposées à un risque accru de carence en vitamine D. D’une part leur exposition aux rayons solaires et leur apport nutritionnel sont parfois insuffisants, et d’autre part la fonction de synthèse de la vitamine D par la peau diminue à un âge avancé. De même, la faculté de transformation de la vitamine D en sa forme active dans les reins est réduite chez les personnes âgées. De ce fait, une supplémentation en vitamine D est recommandée en particulier chez les seniors.

Les personnes peu exposées au soleil en raison de leur travail ou d’une allergie solaire, ou encore les personnes souffrant de maladies hépatiques ou rénales font partie du groupe à risque. Il convient alors de veiller à un apport suffisant en vitamine D grâce à un supplément.

Certains médicaments influencent-ils l’absorption de la vitamine D?

Certains médicaments utilisés dans le traitement de l’épilepsie peuvent accélérer la dégradation de la vitamine D. Certains anticancéreux (cytostatiques) produisent le même effet. La cortisone, utilisée dans certaines maladies inflammatoires, diminue entre autres le taux de vitamine D, ce qui augmente les besoins pendant ce type de traitement.

Les 4 principaux aliments sources de vitamine D (pour 100 g)

Saumon 16 µg
Thon 5 µg
Œuf de poule (moyen) 1 µg
Foie de veau 1 µg