Nous utilisons des cookies pour vous proposer des contenus adaptés à votre langue et à votre appareil (Nécessaire), pour vous présenter des contenus sélectionnés pour vous (Préférences), pour analyser les accès à notre site web (Statistiques) et pour pouvoir vous proposer nos meilleures offres spéciales sur d'autres sites web également (Marketing).

En cliquant sur "Tout accepter", vous acceptez l'utilisation de cookies. Vous pouvez sélectionner les cookies un par un et les accepter en cliquant sur "Enregistrer la configuration". Vous pouvez à tout moment modifier ou révoquer vos paramètres de cookies dans le pied de page sous "Paramètres de cookies". Vous trouverez des informations détaillées dans notre déclaration de protection des données.

Ces cookies sont nécessaires à la fonctionnalité de notre site web et ne peuvent pas être désactivés (par ex. SessionCookies).

Ces cookies nous aident à comprendre comment les visiteurs interagissent avec notre site web. Les informations sont collectées et analysées de manière anonyme. Selon l'outil, un ou plusieurs cookies du même fournisseur sont placés. Pour plus d'informations, veuillez consulter notre déclaration de confidentialité et celle du fournisseur concerné.

Nous utilisons des cookies afin de concevoir notre site web de manière optimale pour vous et de l'améliorer en permanence. Vous pouvez activer les cookies non nécessaires "Accepter tous" ou les cookies souhaités individuellement en cliquant sur "Configurer". Vous pouvez modifier vos paramètres de cookies à tout moment dans le pied de page sous "Paramètres de cookies". Vous trouverez de plus amples informations sur les cookies dans notre déclaration de protection des données.

Chondroïtine

Loupe focalisée sur le mot Chondroïtine

La chondroïtine (plus précisément le sulfate de chondroïtine) est un constituant important des tissus cartilagineux et contribue également à la solidité des cartilages et à l’élasticité des tendons et des ligaments. Elle est souvent utilisée en cas d’arthrose.

Contenu

Bon à savoir sur la chondroïtine

  • Une dose de 800 à 1200 mg de chondroïtine est recommandée pour le traitement de l’arthrose.
  • La combinaison de la chondroïtine et du sulfate de glucosamine peut potentialiser l’effet de ces deux substances.
  • La chondroïtine est extraite des cartilages de bœuf, de porc, de volaille ou d’animaux marins.
  • Il existe aussi aujourd’hui des chondroïtines d’origine non animale, mais on ne sait pas encore grand-chose sur l’efficacité et les propriétés de ces produits.

Fonctions de la chondroïtine

La chondroïtine est un composant important des protéoglycanes présents dans l’espace extracellulaire des cartilages. Du point de vue chimique, elle fait partie du groupe des glycosaminoglycanes, qui possèdent une grande élasticité et un fort pouvoir hygroscopique et contribuent ainsi à la résistance des cartilages à la compression.

La chondroïtine a pour autre fonction importante d’inhiber la dégradation des cellules cartilagineuses, appelées chondrocytes. Elle réduit également les inflammations et a une action antioxydante.

Pour quelles indications utilise-t-on la chondroïtine?

  • En cas d’arthrose
    Le sulfate de chondroïtine, dosé entre 800 et 1200 mg, semble non seulement atténuer les douleurs, mais aussi améliorer les fonctions, à la fois en réduisant l’inflammation et en freinant la dégradation des cartilages articulaires. En outre, le sulfate de chondroïtine est préconisé par l’ESCEO (European Society for Clinical and Economic Aspects of Osteoporosis and Osteoarthritis) pour le traitement au long cours de l’arthrose du genou.
  • En cas de surcharge articulaire
    La chondroïtine est recommandée aussi en cas de contraintes importantes et permanentes sur les articulations, résultant du surpoids, d’un métier physiquement difficile ou de pratiques sportives qui mettent les articulations à rude épreuve (course, tennis, squash, ski, etc.).
  • Au cours du vieillissement
    Au fil des années, toutes les articulations subissent une usure naturelle et leurs cartilages perdent leur densité et leur élasticité. La chondroïtine peut aider à freiner ce processus.

Que se passe-t-il en cas de carence en chondroïtine?

En cas de carence en sulfate de chondroïtine et autres glycosaminoglycanes, l’activité accrue des enzymes destructrices entraîne une dégradation accrue du collagène et des chondrocytes. Il en résulte une diminution des tissus cartilagineux, avec à la clé une augmentation de la résistance au frottement et de l’usure, et le risque d’apparition d’une arthrose est accru.

Chondroïtine et glucosamine, une association judicieuse

La combinaison de la chondroïtine et du sulfate de glucosamine potentialise l’effet de ces deux substances, qui sont d’ailleurs souvent associées dans les études.

Quels effets secondaires peut provoquer la prise de chondroïtine?

Le potentiel d’effets secondaires de la chondroïtine est minime. Des douleurs abdominales et des constipations ont été rapportées occasionnellement. Une prise répartie dans la journée, au moment des repas, peut atténuer les effets indésirables possibles.

La chondroïtine dans les aliments

  • Animaux marins (crustacés, poissons)
  • Moules, huîtres
  • Produits carnés (bœuf, porc)