Traiter les troubles de l’humeur avec des produits naturels

Homme et femme assis en tailleur dans la nature

Contenu

Troubles de l’humeur: où le bât blesse-t-il?

L’humeur est déterminée par des influences extérieures et internes au corps. En général, c’est l’interaction entre plusieurs facteurs différents qui est responsable d’une humeur négative. Ainsi, diverses causes entrent en ligne de compte pour les troubles de l’humeur et les dépressions légères: changements hormonaux, par ex. pendant la grossesse ou la ménopause, nouvelles phases de vie, voire aussi médicaments, pour n’en citer que quelques-unes. Parfois même, on ne peut identifier aucun motif pour expliquer sa mauvaise humeur.

Dépression ou troubles de l’humeur ?

Souvent, la transition entre trouble de l’humeur et dépression légère ne peut pas être clairement délimitée. Dans les dépressions, les personnes affectées ne sont plus guère capables de réagir à la tristesse, à la joie ou à d’autres stimuli. Les symptômes peuvent être un isolement, un sentiment de culpabilité, des angoisses, des sensations d’oppression dans la poitrine ou un profond épuisement. Les dépressions doivent toujours faire l’objet d’un traitement médical. Dans le cas de troubles de l’humeur, en revanche, on obtient déjà de bons résultats avec des régulateurs naturels de l’humeur et des conseils d’experts. Il est particulièrement important que la personne soit capable de reconnaître son problème et d’admettre qu’elle doit changer activement quelque chose à la situation. Plus cette prise de conscience se produit tôt, plus les alternatives naturelles peuvent être efficaces.

Alternatives naturelles en cas de troubles de l’humeur

La plante la plus connue de nos jours pour le traitement des troubles de l’humeur et des dépressions légères est le millepertuis. Bien que le millepertuis présente nettement moins d’effets secondaires que les antidépresseurs chimiques, cet extrait végétal ne peut pas être pris de façon absolument inconditionnelle. Ainsi, le millepertuis peut entraîner des réactions d’hypersensibilité au soleil et exercer des interactions avec d’autres médicaments (par ex. la pilule).

Le safran et la mélisse sont actuellement moins connus pour leur effet dans le traitement des troubles de l’humeur. Néanmoins, il existe déjà pour ces plantes des études représentatives qui démontrent un effet positif sur l’humeur des substances végétales qu’elles contiennent, pour une bonne tolérance

Le safran – un rehausseur naturel de l’humeur

Le safran, épice précieuse et onéreuse, est extrait des stigmates rouges de la fleur de Crocus sativus. Il est notoirement coûteux parce  qu’il faut environ 150 000 à 200 000 fleurs pour en produire un kilogramme. L’effet antidépresseur du safran est probablement dû à la crocine qu’il contient.

Fleur de safran avec filaments
Fleurs de safran avec stigmates rouges

Comment le safran agit-il sur l’humeur?

L’extrait de safran régule la libération dans l’organisme du cortisol, l’hormone du stress. En outre, il exerce un effet favorable sur la sérotonine et la dopamine, les hormones du bonheur, influençant ainsi l’humeur de façon positive.

L’extrait de safran, bien toléré, exerce un effet comparable à celui d’antidépresseurs utilisés en thérapie classique. Ce régulateur végétal de l’humeur représente donc une excellente alternative. Dans l’idéal, vous prenez 14 mg d’extrait de safran le matin et le soir.

affron® – un extrait de safran bien étudié

affron® est, par exemple, un extrait de safran bien étudié dont la prise a montré dans des études une nette réduction de la dépression, de l’anxiété et du stress après seulement 4 semaines.

Diagramme qui montre l’efficacité du safran
Effet thérapeutique significatif par rapport au placebo

À quoi reconnaît-on un safran de bonne qualité?

Abeilles survolant un champ de safran
L’extrait de safran breveté affron® est cultivé en Espagne et récolté à la main.

Il y a safran et safran. Les contrefaçons sont nombreuses. En particulier, la poudre de safran est souvent coupée avec du curcuma. Le vrai safran doit satisfaire à différentes normes de qualité. Les extraits doivent être obtenus par un procédé standardisé, à partir d'une sous-espèce clairement définie et issue d’une agriculture contrôlée. L’efficacité des extraits utilisés doit être démontrée dans des études cliniques, car les résultats ne sont pas transposables d’un extrait à l’autre.

La mélisse – bien plus qu’une tisane populaire

La mélisse

La mélisse exerce de nombreux effets positifs. Paracelse a dit à son sujet: «Parmi toutes les choses que la terre produit, la mélisse est la meilleure herbe pour le cœur; quand on l’ingère, elle rend joyeux et égaye le cœur. Elle renouvelle toutes les forces du corps.

L’extrait de mélisse a un effet calmant et influence la performance mentale et la tolérance au stress. En cas d’instabilité de l’humeur, en particulier, l’agitation, la mauvaise qualité du sommeil et les troubles de la concentration sont des problèmes centraux. 

La mélisse augmente les performances mentales (attention, mémoire), mais a aussi un effet calmant et améliore la qualité du sommeil, ce qui a été confirmé scientifiquement dans une étude avec l’extrait de mélisse Bluenesse®. Il est judicieux de prendre des doses journalières de 600 mg d’extrait de mélisse, répartis en deux prises. On respectera un intervalle de 4 heures au minimum entre les prises car, dans le cas contraire, le taux de cortisol chute fortement, ce qui pourrait éventuellement provoquer une somnolence.

Effet régulateur de l’humeur des micronutriments

On sous-estime généralement l’effet positif des micronutriments en cas de troubles de l’humeur ou de légère dépression.

De nombreux micronutriments sont impliqués dans la formation de neurotransmetteurs cérébraux comme la dopamine, la noradrénaline, la mélatonine et la sérotonine. Si l’apport en vitamines, minéraux et oligoéléments est insuffisant, cela peut favoriser l’apparition de troubles de l’humeur ou d’une dépression. 

Il ne faut donc pas négliger l’administration concomitante de micronutriments contre les sautes d’humeur et d’autres maladies psychiques. De nombreuses études scientifiques ont montré qu’un apport optimisé de micronutriments – par ex. vitamine D3, vitamines B et zinc, mais aussi acides gras oméga-3 – est très important dans ce type de maladies.

Vous trouverez ici les recommandations posologiques pour les micronutriments, dans notre rubrique Recommandations thérapeutiques.

Conclusion

Écoutez votre corps et ce que vous ressentez intérieurement. Un proverbe dit aussi: L’examen de soi est le premier pas vers une amélioration. Il existe d’excellentes alternatives naturelles pour rehausser l’humeur en cas de troubles de l’humeur et de dépressions légères.