Diese Webseite verwendet Cookies

Wir verwenden Cookies, um Ihnen die richtigen Inhalte für Ihre Sprache und Geräte anzuzeigen (Notwendig), für Sie ausgewählte Inhalte zu präsentieren (Präferenzen), die Zugriffe auf unsere Website zu analysieren (Statistiken) und Ihnen auch auf anderen Websites unsere besten Sonderangebote unterbreiten zu dürfen (Marketing).

Mit Klick auf „AKZEPTIEREN“ willigen Sie in die Verwendung von Cookies ein. Sie können Ihre Cookie-Einstellungen jederzeit in der Fußzeile unter "Cookie-Einstellungen" ändern oder widerrufen. Detaillierte Informationen finden Sie in unserer Datenschutzerklärung.

Cookies helfen uns bei der Bereitstellung unserer Dienste. Durch die Nutzung unserer Dienste erklären Sie sich damit einverstanden, dass wir Cookies setzen. Mehr erfahren.

Soulager naturellement les douleurs articulaires grâce à la membrane de coquille d’œuf

Contenu

Comment fonctionnent les articulations saines?

Une articulation est la connexion mobile entre au moins deux os. Avec les muscles, les tendons et les ligaments, de nombreux mouvements du corps humain sont ainsi possibles.

Même si la structure des différents types d’articulation est différente (p. ex. articulations sphériques ou charnières), il existe des points communs importants: une articulation se compose des surfaces articulaires, de la tête articulaire d’un os et de la cavité de l’autre, dans laquelle elle s’emboîte. Une fine couche de cartilage protège les surfaces articulaires. Grâce à cette surface lisse, les os ne frottent que très peu l’un contre l’autre lors du mouvement. De plus, le cartilage amortit les chocs et répartit uniformément la pression sur les os.

L’interligne articulaire entre les deux surfaces cartilagineuses contient du liquide (synovie ou «liquide synovial»). Cela permet aux surfaces articulaires lisses de glisser encore mieux et sans frottement les unes contre les autres. De plus, la synovie alimente les cellules du cartilage articulaire en nutriments essentiels.

Quelles sont les différentes formes de troubles articulaires?

Aussi flexibles que soient les articulations, les troubles articulaires entraînent rapidement des limitations de la mobilité, des douleurs et des handicaps au quotidien. Ainsi, outre les blessures articulaires, des maladies articulaires inflammatoires telles que la polyarthrite rhumatoïde ou des signes d’usure des surfaces articulaires, appelées arthrose (ou ostéoarthrite sous l’influence de l’anglais) peuvent survenir.

Une image de deux articulations. Une articulation saine et une articulation endommagée
À gauche : une articulation saine. À droite : une articulation avec arthrose

L’arthrose touche une grande partie de la population de plus de 65 ans

L’arthrose est particulièrement fréquente chez les personnes de 65 ans et plus. Près de la moitié des femmes et un tiers des hommes souffrent des conséquences de la dégradation du cartilage. Les symptômes fréquents sont des douleurs, une sensation de raideur articulaire et des restrictions de mobilité. Avec le temps, les symptômes ont tendance à s’intensifier, surtout si l’on ne fait rien pour les contrer.

Il existe différentes approches pour soulager les douleurs: des traitements médicamenteux et non médicamenteux. Dans ce dernier cas, l’accent est mis sur la bonne alimentation, l’exercice physique et la réduction du surpoids.

Une assiette de nourriture saine
Randonneur sur une montagne

Un soutien naturel en cas d’arthrose

Le traitement médicamenteux privilégie le traitement de la douleur par des anti-inflammatoires non stéroïdiens comme le diclofénac ou l’ibuprofène sous forme de comprimés ou de pommades. Cela devient problématique lorsqu’une prise prolongée de médicaments est nécessaire, car elle peut par exemple endommager le foie ou favoriser les ulcères gastriques.

En plus du traitement médicamenteux, on recommande souvent des substances qui reconstituent le cartilage. On peut notamment les prendre sous forme de compléments alimentaires. Ainsi, deux substances, le sulfate de chondroïtine et le sulfate de glucosamine, soulagent les douleurs et réduisent la raideur articulaire en un à deux mois. Toutefois, pour les patients souffrant de douleurs aiguës qui préfèrent renoncer aux analgésiques, il faut une option thérapeutique qui apporte un soulagement plus rapide. Des études récentes montrent que la membrane de coquille d’œuf naturelle partiellement hydrolysée, c’est-à-dire des fragments de la fine pellicule de l’œuf de poule, permet d’obtenir un effet rapide sur l’amplitude des mouvements et la douleur. Il s’agit d’une option précieuse pour les personnes qui souhaitent une amélioration dans les 7 à 10 jours. Une étude a par ailleurs montré que l’administration de membrane de coquille d’œuf partiellement hydrolysée avait aussi un effet préventif. Notamment en cas de douleurs articulaires après un effort intense.

De la membrane de coquille d’œuf pour les articulations

La membrane de coquille d’œuf est la petite membrane située entre le contenu de l’œuf et la coquille d’œuf. Elle protège l’œuf contre la pénétration de germes et contient de nombreux composés qui sont également présents dans le cartilage articulaire, dont le collagène, l’élastine, l’acide hyaluronique ainsi que les deux substances bien connues et mentionnées ci-dessus, le sulfate de chondroïtine et le sulfate de glucosamine.

On ignore toutefois comment agit exactement la membrane de coquille d’œuf partiellement hydrolysée. Les chercheurs supposent que les morceaux de collagène qu’elle contient poussent le système immunitaire à agir de manière moins agressive contre les cartilages déjà endommagés. Résultat: les processus de dégradation du cartilage sont ainsi quelque peu inhibés, ce qui rétablit l’équilibre entre sa synthèse et sa dégradation.

Un œuf

Micronutriments pour la prévention et le traitement

complément, à la fois à titre préventif, pour protéger les articulations, et pour traiter les premiers symptômes. Les antioxydants comme les vitamines C et E ont un effet anti-inflammatoire et semblent ralentir la progression de l’arthrose. Le manganèse inhibe la formation d’enzymes qui détruisent le cartilage, le bore a un effet positif sur la formation osseuse et le sélénium réduit le risque d’arthrose et a également un effet antioxydant.

Conseils pour une alimentation réfléchie et davantage d’activité physique pour des articulations saines 

Une alimentation riche en fruits et légumes, avec une consommation de viande réduite mais suffisamment d’acides gras oméga 3 et une activité physique régulière, apporte déjà une contribution importante au maintien de la santé articulaire. Une sollicitation modérée des articulations, par exemple la marche nordique, la natation ou le cyclisme, est idéale. En complément, des nutriments anti-inflammatoires et des compléments alimentaires naturels tels que la membrane de coquille d’œuf peuvent aider à protéger le cartilage, à réduire les douleurs et, ainsi, à lutter le plus longtemps possible contre sa dégradation.

Sources

Burgerstein U.P., Schurgast, H., Zimmermann M.B., Burgerstein Handbuch Nährstoffe, 13e édition, p. 473 s, Trias Verlag.
Burgerstein Foundation, Newsletter 03/2021: La membrane de coquille d’œuf peut-elle contribuer à la santé des articulations? https://www.burgerstein-foundation.ch/de-DE/wissen/publikationen ; consulté le 07/01/2022.
https://www.stiftung-gesundheitswissen.de/gesundes-leben/koerper-wissen/wie-funktioniert-ein-gelenk ; consulté le 07/01/2022
https://www.bzfe.de/ernaehrung-im-fokus/aus-der-aktuellen-ausgabe/arthrose-vorbeugen/ ; consulté le 07/01/2022

Autres articles

Renforcer les os et prévenir l’ostéoporose

Continuer la lecture