Système immunitaire affaibli – comment aider votre corps

Femme dans la nature

Contenu

Les tâches du système immunitaire

Contrairement au cœur ou au foie, le système immunitaire n’est pas un organe «tangible». Il se compose de multiples structures hautement complexes qui sont réparties en réseau dans tout l’organisme: la moelle osseuse, le thymus, les ganglions lymphatiques, la rate, la muqueuse intestinale, la peau et une multitude de cellules immunitaires spécialisées, avec des messagers de l’immunité et des immunoglobulines dans le sang et les tissus. C’est ainsi que le système immunitaire peut répondre de façon adéquate à un stimulus antigénique.

Le système immunitaire remplit notamment les tâches suivantes:

  • Maintien des barrières (peau, intestin)
  • Distinction entre propre au corps/étranger au corps
  • Défense contre des substances étrangères au corps (microorganismes)
  • Identification et neutralisation d’antigènes et, en même temps, tolérance envers des substances étrangères courantes/connues
  • Identification et destruction de cellules mutées
  • Création d’une mémoire immunologique

Causes d’un affaiblissement du système de défense

Les causes d’un affaiblissement du système immunitaire peuvent varier. Un mode de vie peu sain figure parmi les principales causes; le stress, une consommation fréquente d’alcool et de nicotine ainsi qu’un manque d’exercice ou de sommeil peuvent empêcher notre système de défense de fonctionner à plein régime. Une alimentation déséquilibrée et des régimes radicaux peuvent également entraîner un affaiblissement du système immunitaire.

Par exemple, les maladies suivantes peuvent aussi être à l’origine d’une faiblesse immunitaire:

  • Infections bactériennes chroniques ainsi que certaines maladies virales (VIH, herpès, rougeole)
  • Maladies auto-immunes
  • Syndromes de perte de protéines
  • Malnutrition (anorexie)
  • Troubles du métabolisme
  • Cancers, surtout cancers des cellules hématopoïétiques
  • Immunodéficience induite par des mesures médicales, par ex. par la cortisone, la radiothérapie, la chimiothérapie

Chez de nombreuses personnes, la «puissance de combat» immunologique diminue avec l’âge parce que les forces de défense du corps faiblissent. La production d’anticorps est altérée, les cellules immunitaires réagissent trop faiblement à des substances étrangères et les globules blancs détruisent moins efficacement les bactéries. Ces modifications ont pour conséquence une plus grande susceptibilité aux infections chez de nombreuses personnes âgées. Toutefois, le système immunitaire n’est pas affaibli chez toutes les personnes âgées. Certaines d’entre elles ont un système immunitaire qui est aussi performant que celui d’une jeune personne.

Mais des jeunes gens et des enfants peuvent aussi développer souvent des infections et des allergies (par ex. rhume des foins). L’état nutritionnel et l’apport en micronutriments cruciaux pour le système immunitaire sont des facteurs importants qui influencent la susceptibilité aux infections et aux allergies. La prise régulière pendant quelques semaines d’un complément alimentaire prophylactique comprenant des vitamines, des minéraux et des oligoéléments peut contribuer à une amélioration fiable et significative de la réponse immunitaire de l’organisme.

Symptômes d’un affaiblissement du système immunitaire

Lorsqu’il est question de système immunitaire affaibli, la plupart des gens l’associent à des refroidissements permanents. Cependant, les symptômes suivants indiquent également un affaiblissement du système immunitaire:

  • Fatigue, manque d’énergie, abattement
  • Problèmes de concentration
  • Susceptibilité aux infections (grippe, infections rénales/vésicales, etc.)
  • Allergies (par ex. rhume des foins)
  • Maladies auto-immunes

Comment renforcer un système immunitaire affaibli?

Pour bien fonctionner, le système immunitaire a besoin d’un apport suffisant en micronutriments.

Les micronutriments suivants sont recommandés:

  • Zinc
    Le zinc est important pour le contrôle de la réponse immunitaire, une carence en zinc pouvant entraîner une augmentation du risque d’infection.
  • Vitamine C
    La vitamine C provoque une augmentation des cellules NK («Natural Killer» ou «tueurs naturels»), favorise la formation de lymphocytes (cellules de défense) et de cytokines et immunoglobulines (en réaction à une infection). Elle exerce une action virostatique (inhibition de la multiplication virale, par ex. du virus influenza) et antibactérienne.
  • Sélénium
    Lors d’une carence en sélénium, la susceptibilité aux infections augmente. En Europe, un apport suffisant en sélénium n’est pas toujours assuré par la nourriture, car les sols sont pauvres en sélénium en comparaison avec d’autres régions.
  • Bêta-glucanes de levure
    Les bêta-glucanes stimulent des cellules immunitaires (par ex. les cellules NK) et des récepteurs immunologiques. Des études montrent le bénéfice apporté par les bêta-glucanes: diminution de la susceptibilité aux infections et des allergies au pollen.

Vous trouverez ici les dosages, dans notre coach pour vitamines.

  • Des probiotiques à base de souches bactériennes (par ex. Streptococcus salivarius k12) qui, pris par voie orale, développent leur action protectrice dans la bouche et peuvent réduire la fréquence d’infections virales et bactériennes. 
  • Faites vérifier de temps à autre vos taux de métaux lourds (par ex. dans l’urine, les cheveux ou le sang).

Les métaux lourds interfèrent de façon massive avec le système immunitaire et peuvent induire une susceptibilité aux infections et à d’autres maladies immunologiques.

  • Évitez le stress.
  • Assurer une bonne qualité de sommeil.
  • L'exercice et l'activité physique sont importants pour un système immunitaire sain.
  • La consommation excessive d'alcool, de tabac, de caféine et de drogues met à rude épreuve le système immunitaire.

     

Veillez à avoir un bon apport de vitamine D. La vitamine D est essentielle pour une défense immunitaire intacte. En été, notre peau peut produire de la vitamine D de manière autonome sous l’effet de la lumière UV (lorsque l’on est occasionnellement en plein air sans protection solaire). Durant les mois d’hiver, il est recommandé de prendre une préparation suffisamment dosée de vitamine D.

  • Une peau intacte et soignée empêche que des microorganismes pénètrent dans notre corps.
  • Veillez à vous nourrir sainement.

Il faudrait consommer surtout des aliments frais peu transformés, des légumes (surtout du genre poireaux et choux), des fruits, des protéines de grande qualité (si possible de diverses sources) et des huiles pressées à froid, non raffinées.

  • Prêtez attention à votre système digestif.

Une alimentation contenant, par exemple, des fibres alimentaires prébiotiques telles que l’inuline (contenue dans la chicorée) et d’autres fructo- ou galacto-oligosaccharides (provenant de fibres alimentaires polysaccharidiques) favorise le développement d’une multitude de bactéries intestinales utiles pour la santé et empêche les bactéries pathogènes de se propager dans l’intestin.

Il faut toujours plusieurs mois avant que les mesures visant à améliorer la situation immunitaire et la réponse immunitaire produisent les effets recherchés. Aussi des mesures à court terme ne se justifient-elles que dans le cas de maladies aiguës (par ex. refroidissements, allergies aiguës). Il faut du temps pour renforcer de façon durable le système immunitaire.

Les mesures visant à améliorer la situation immunitaire et la réponse immunitaire nécessitent toujours plusieurs mois avant d'entrer en vigueur. Les mesures à court terme ne sont donc utiles que pour les maladies aiguës (par exemple, les rhumes, les allergies aiguës). Pour un renforcement à long terme du système immunitaire, il faut du temps.

Autres articles

Erkältungen behandeln – Mikronährstoffe können Linderung verschaffen

Continuer la lecture